Avoir une cuisine saine et propre en 3 étapes

Les micro-organismes sont très proliférants dans votre cuisine. Même si vous ne les voyez pas toujours, ils sont bel et bien présents. Et si vous ne faites rien pour les supprimer, ils peuvent infecter tous les aliments qui se trouvent dans votre cuisine. Par conséquent, cette action peut apporter beaucoup d’effets néfastes sur votre santé et de tous les membres de votre famille.

               En préparant votre repas quotidien dans une cuisine sale, vous pouvez causer des intoxications alimentaires et de la diarrhée. Pour faire face à cela, vous devez immédiatement changer la manière dont vous nettoyez cette pièce importante de votre maison. Voici mes conseils.

cuisine-chef

Première étape : le nettoyage de la cuisine au fur et à mesure

               Si vous êtes une adepte de cuisine comme moi, vous passez sûrement la plupart de votre temps dans cette pièce phare de la maison. En plus d’être l’endroit où s’opère toute la magie culinaire, cet endroit est aussi le plus propice au développement des bactéries. Et si vous ne voulez pas finir avec de la diarrhée et des infections alimentaires, vous avez intérêt à nettoyer votre cuisine régulièrement et de la bonne manière.

               Que vous soyez une passionnée ou un simple gourmet, vous avez sûrement déjà regardé des chefs cuisinant dans une émission de télévision. Hormis les bons plats qu’ils nous offrent, les chefs ont aussi cette habitude : nettoyez systématiquement les ustensiles après la préparation. Au final, ils se retrouvent toujours avec une table propre et nette. Pour ne pas sombrer dans la saleté, vous pouvez aussi faire comme eux et procéder à un nettoyage au fur et mesure.

               Pour commencer, durant la préparation de vos repas, rincez immédiatement toutes les ustensiles que vous n’utiliserez plus après. L’idéal est de tout de suite les mettre dans le lave-vaisselle. Une fois que vous aurez fini avec un ingrédient, vous pouvez le ranger dans une boite bien hermétique. Nettoyez aussi votre plan de travail, sans oublier les planches à découper une fois que les aliments peuvent passer à la cuisson. Lorsque votre repas sera terminé, vous serez extrêmement soulagé.

               Lorsque votre plat sera servi, remplissez vos casseroles avec de l’eau et quelques gouttes de liquide vaisselle. Laissez-les tremper dans l’évier pendant que vous mangiez. Lorsque vous passerez au nettoyage, même les tâches les plus coriaces deviendront plus dociles.

               N’oubliez pas aussi de laver systématiquement vos chiffons. J’opterai particulièrement pour les lingettes jetables pour ne pas garder de trace de bactéries. Aussi, vous devez toujours nettoyer les surfaces les plus exposées : interrupteurs, poignée de porte, évier, robinet.

Deuxième étape : le rangement de votre plan de travail

               Si vous avez envie d’un nettoyage rapide, mais efficace, veillez à ce que vos plans de travail soient toujours nets. De cette manière, vous n’aurez pas à déplacer des objets afin de pouvoir nettoyer les surfaces.

               Vous pouvez par exemple placer le plus grand nombre d’objets dans vos étagères et vos placards pour libérer votre plan de travail. Toutefois, vous devez penser à nettoyer régulièrement ces objets. C’est la même chose pour vos appareils électroménagers. Ne gardez donc que les ustensiles utiles pour vos tâches quotidiennes à portée de main.

               Vous pouvez par exemple prévoir une barre aimantée sur le mur, sur laquelle il est possible de fixer les couteaux et les ciseaux. Les épices doivent être placées sur une étagère spéciale. Les ustensiles de cuisson dans un tiroir sous votre cuisinière. Et les bouteilles d’huile ou d’eau doivent se placer dans un placard bas.

               Si vous avez besoin de libérer plus de place dans vos placards, vous pouvez mettre à part les belles assiettes, les beaux couverts. D’ailleurs, ces derniers ne s’utilisent que pour des occasions importantes.

               N’oubliez jamais qu’un plan de travail net et dégagé vous facilite le nettoyage et le rangement. De cette manière, vous n’aurez jamais du mal à tout nettoyer régulièrement et de la bonne manière.

cuisine-top

Troisième étape : l’établissement d’un programme de nettoyage hebdomadaire

               Certaines tâches de nettoyage doivent se faire après chaque repas. Mais d’autres peuvent attendre un nettoyage hebdomadaire. Pour faciliter le travail, vous pouvez déterminer un jour pour chaque tâche hebdomadaire. De cette manière, vous réduisez considérablement vos corvées de nettoyage. Et votre cuisine sera étincelante et loin du développement des bactéries.

                Si vous n’avez pas d’idée, je vous offre mon programme de nettoyage hebdomadaire.

               Le lundi, je me consacre spécialement au nettoyage du sol. À l’aide de mon balai microfibre et mon savon liquide, je décrasse mon carrelage. Après quelques bons coups de balai, je passe ma serpillère humidifiée avant de sécher le tout avec une autre serpillère en microfibre sèche.

               Le mardi est la journée des poussières. Je sors tous les ustensiles dans les placards et les tiroirs et je nettoie tout en profondeur. En faisant cela, vous ne laissez aucune chance aux bactéries.

               Le mercredi est une journée consacrée spécialement à l’inspection du réfrigérateur et des étagères. Assurez-vous qu’aucun produit ne dépasse sa date d’expiration. Après cela, vous pouvez passer au nettoyage. En utilisant un chiffon bien propre imbibé de vinaigre blanc. Vous pouvez aussi utiliser une éponge humide et de l’eau chaude, ainsi que du bicarbonate de soude.

               Le jeudi, vous pouvez attaquer le nettoyage de toutes les surfaces comme la table, la cuisinière ou l’évier. Il est vrai que ces actions doivent se faire tous les jours, mais lorsque vient le jeudi nettoyez bien ces surfaces en profondeur.

Mes petits conseils en plus

               Si vous avez une poubelle à l’intérieur, optez pour les modèles avec couvercle. Ceux-là diminuent la propagation de mauvaise odeur, mais également le développement des bactéries.

               Pour les propriétaires d’animaux de compagnie, ne laissez jamais leurs gamelles sales sur le sol après qu’ils aient fini de manger. En faisant cela, vous attirez les mouches et autres insectes indésirables. Pour plus de précautions, faites en sorte que les chiens ou chats ne rentrent pas souvent dans la cuisine.

One thought on “Avoir une cuisine saine et propre en 3 étapes

  1. Merci pour les conseils. Il est vrai que la cuisine regorge de petites bactéries. Pour être un top-chef, il ne faut jamais faire impasse sur le nettoyage, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *