Utiliser les fines herbes: le secret pour une bonne cuisine

Pour rendre nos plats plus appétissants, il y a ces petits secrets et ces petites astuces que nous héritons de nos grands-mères. Il y a aussi des composants que nous pouvons trouver tout simplement au marché. Fines herbes et épices sont les plus efficaces selon moi, à part la graisse qui est mauvaise pour la santé, évidemment. Ces dernières donnent une certaine saveur et une très bonne odeur aux plats que nous préparons. Aujourd’hui, je vous propose de nous intéresser plus spécialement aux herbes fines pour faire de vos plats de vrai chef-d’œuvre. Ne vous en faites pas, je vais vous révéler comment utiliser les fines herbes comme il faut. Vous allez voir, ce n’est pas aussi difficile que vous l’auriez pensé.

epice - copie

Comment acheter les herbes fines

            Acheter les herbes fines est la première étape dans l’utilisation de ces dernières. En effet, vous devez vous rendre au marché pour vous acheter toutes les herbes fines dont vous avez besoin pour vous plats.

            Vous pouvez choisir les formes que vous voulez à priori, mais pour cela, je vous conseille de bien choisir les quantités dans ce cas. En effet, vous ne pouvez pas conserver longtemps les épices sous leur forme la plus fraîche, vous pouvez les utiliser seulement quelques jours.

            Pour bien acheter vos herbes fines, surtout si vous les voulez fraîches, veillez à ce que les tiges ou les feuilles ne soient pas sèches. Vous devez aussi vous assurer que la plante ne comporte aucune trace de moisissure. Les feuilles doivent être bien vertes, sinon ce n’est plus bon.

            Je vous conseille la forme entière pour les herbes fines, surtout que c’est généralement plus facile à utiliser, surtout si vous souhaitez les consommer crues. La coriandre, le persil ou l’aneth sont en effet très bons pour accompagner des salades.

L’utilisation des herbes fines.

            Il y a certaines herbes qui conviennent à un plat en particulier et d’autres qui ne le sont pas. Vous vous doutez bien que je ne pourrais pas faire de liste pour vous indiquer qui va avec quoi vu le nombre d’herbes fines que nous pouvons trouver sur le marché aujourd’hui. Je vais juste vous donner quelques indications pour vous permettre de mieux vous faire une idée sur ce que vous devrez faire.

            Je dirais que d’une manière générale, il y a des herbes fines qui sont plus appropriées à la cuisson, que ce soit en début ou à la fin et que d’autres sont meilleurs quand elles sont consommées bien crues, j’en ai déjà parlé, dans le genre du persil et de la coriandre par exemple ou encore de l’aneth qui accompagne très bien le concombre en salade.

            Pour les plats de viande qui nécessitent une cuisson longue en général, je vous conseille de faire usage des herbes fines comme le thym, la citronnelle, l’origan, le romarin, le laurier ou encore la sauge et la sarriette. Elles s’ajoutent aisément en début de cuisson et libèrent leur saveur et leur odeur durant celle-ci pour bien parfumer le plat.

            Pour certaines herbes fines, il faut les ajouter en fin de cuisson. C’est le cas pour les herbes comme le basilic, l’estragon,  ou encore le cerfeuil. Attention, avant d’utiliser des herbes fines, vous devez vous renseigner su le type d’herbe à utiliser, car il y en a qui ne se marient pas bien avec certains plats, d’autres qui sont plus polyvalentes.  Le cerfeuil ne convient pas trop à la viande par exemple, mais plutôt à des potages.

            Je tiens à préciser ici que les herbes méditerranéennes comme la marjolaine, le laurier, le thym ou autres sont celles qui conviennent le plus aux cuissons avec mijotage, sauf le basilic. Si vous souhaitez incorporer des herbes fines dans les plats froids, il faut le faire bien avant de servir le plat pour que ces dernières puissent bien adhérer à la préparation et aient le temps de libérer saveur et bonne odeur.

epice

Comment bien conserver les herbes fines

            La conservation des herbes fines est généralement plus facile quand ces dernières sont choisies sous une forme séchées. Les herbes fraîches ne peuvent se garder que quelques jours seulement, après elles perdent tout leur potentiel.

            Si vous souhaitez prendre des produits que vous pouvez conserver dans votre placard, je vous conseille donc de vous rendre dans les magasins et les supermarchés. Vous pourrez généralement trouver toutes sortes d’herbes fines séchées et déjà conditionnées dans des récipients qui vont permettre de pouvoir les garder plus longtemps.

            Dans le cas de certaines herbes fines, vous pouvez les acheter sous leurs formes fraîches puis entreprendre de les sécher une fois chez vous. C’est par exemple le cas du thym, du romarin et d’autres encore. Sachez aussi que d’autres herbes fines ne se consomment que dans la fraîcheur, c’est par exemple le cas du basilic par exemple.

            Si vous avez décidé de congeler vos herbes fines, je vous conseille de les laisser décongeler convenablement avant de les ajouter dans les plats. Attention, si vous faites ça trop tôt, elles vont noircir et ce ne sera pas très beau à voir.

2 thoughts on “Utiliser les fines herbes: le secret pour une bonne cuisine

  1. Parce qu’on peur congeler les fines herbes ? Je trouve que cela réduit de beaucoup leurs vertus. Il vaut mieux en acheter en petite quantité et seulement quand on en a besoin sous leur forme fraîche.

  2. Vous avez raison, c’est mieux d’acheter en petite quantité et sous leur forme fraîche, mais pour éviter le gaspillage, vous pouvez choisir de congeler les herbes fines afin de les garder plus longtemps, mais pas trop non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>